A quel âge commencer les injections d'acide hyaluronique et de Botox - Dr Benachour à Paris

C’est une question qui revient très souvent en consultation de Dermatologie Esthétique. L’acide hyaluronique et le Botox ont des indications bien différentes. Parfois, les patients ont besoin de Botox (rides d’expression au niveau du haut du visage), parfois d’injections d’acide hyaluronique pour traiter les pertes de volumes de leur visage, parfois les deux. L’âge des patients n’est pas si important, c’est plutôt la qualité de la peau, le style de vie et les facteurs génétiques qui doivent être pris en compte.

L’acide hyaluronique et le Botox à 40 ans ?

40 ans* est l’âge où psychologiquement on bascule dans la maturité. Je vois souvent des patients, surtout des femmes en première consultation à cet âge. Ce changement de « dizaine » peut-être un déclencheur. Les patientes disent qu’elles veulent faire quelque chose pour elles et préserver leur jeunesse. La fatigue et l’anxiété commencent à se lire sur leurs visages. Rides du lion, sillons naso-géniens, cernes et vallée des larmes creusés font leur apparition. On commencera par restaurer les volumes perdus responsables de l’affaissement par des injections d’acide hyaluronique. On injectera quelques goutes de Botox au niveau du front, de la glabelle et des pattes d’oies pour détendre les muscles. Les rides s’effacent et le « regard s’ouvre ». Lorsque les patientes ne sont pas trop marquées, les résultats sont surprenants.

*Allergan 360° Aesthetics Report, question posée à 610 personnes

Commencer les injections lorsque le patient en a besoin

On voit au cabinet des patients de plus en plus jeunes. A partir de 25 ans. Les jeunes ont un désir d’embellissement, ils veulent être eux-mêmes, en mieux, se débarrasser de leurs complexes et augmenter leur confiance en eux. Certaines jeunes femmes ont une idée très précise de leurs envies. Elles demandent le « Model Look » : pommettes saillantes, lèvres généreuses, fox eyes (queue des sourcils relevée), jawline (contour de la mâchoire marqué). Elles sont influencées par les mannequins qui portent sur leur visage les dernières modes en matière de médecine esthétique. Les injections d’acide hyaluronique seront à l’honneur lorsque l’objectif sera d’embellir une jeune femme.

Les patientes plus matures ont-elles un désir de rafraichissement, elles souhaitent une nouvelle version d’elles-mêmes, plus jeune.

La banalisation des injections d’acide hyaluronique et de Botox

Les injections d’acide hyaluronique et de Botox permettent des résultats efficaces et durables avec des effets indésirables très rares. Nous vivons dans une société de l’image où l’apparence est un facteur de réussite sociale. Avec les confinements à répétition et les visioconférences qui accentuent les défauts, c’est tout naturellement que les personnes s’orientent vers la médecine esthétique. Internet et les réseaux sociaux ont également joué un rôle important. Le désir de « bien être » est immense et les injections d’acide hyaluronique et de Botox sont désormais acceptées par la société. Les jeunes n’hésitent pas à en parler sans tabou alors que les patientes plus matures préfèreront rester discrètes.

L’avis du Dr Benachour, Dermatologue Esthétique à Paris

Plus on commence les injections d’acide hyaluronique et de Botox jeune, meilleurs seront les résultats. Le visage vieillira beaucoup moins et le travail du dermatologue esthétique sera plus facile, les résultats plus efficaces. Seule l’esthétique mal faite se voit et est montrée du doigt dans notre pays où le naturel est la règle. Attention donc aux excès. L’acide hyaluronique injecté à l’excès peut alourdir un visage et lui enlever sa finesse. Le Botox injecté à l’excès peut figer et enlever les expressions.

Mon crédo : ne jamais transformer un visage, mais révéler sa beauté !

Une question ?

*

Votre adresse email ne sera pas visible

INSTAGRAM

Suivez l’actualité du Dr Benachour en vous abonnant à son compte Instagram

Suivez le dr Benachour sur Instagram

© Copyright - Un site réalisé par Scarabe

35, rue Oberkampf - 75011 Paris        01 48 05 33 21